Connectez-vous S'inscrire
Equitv, la webTv du cheval et de l'équitation
Facebook
Twitter
Rss
Google+
Mobile

Découvrez le TREC

Notez


Parcours d'orientation et de régularité : le POR
Parcours d'orientation et de régularité : le POR

Il faut savoir qu’en anglais le mot « trek » signifie randonnée. En arabe il signifie chemin. L’origine du trec est cependant bel et bien française : elle signifie Technique de Randonnée Equestre de Compétition. Créé il y a une vingtaine d’années cette discipline rassemble en plusieurs épreuves toutes les difficultés que pourrait rencontrer un cavalier lors d’une randonnée.


Parcours en terrain varié : Le PTV
Parcours en terrain varié : Le PTV

Les compétitions s’articulent autour de 4 épreuves et permettent de totaliser jusqu’à 500 points :

La Présentation du couple : 

   Cette première  épreuve permet de contrôler la tenue et le harnachement du cheval afin de vérifier qu’ils sont bien adaptés et entretenus. Chaque cavalier dispose de 5 minutes pour exposer ses choix, Il sera noté sur 10 points. Avant de s’élancer le cavalier doit disposer des équipements obligatoires tels qu’une trousse de secours, de moyens de signalisation et d’outils de maréchalerie.

Le POR : Parcours d’Orientation et de Régularité

   Cette épreuve, est notée sur 240 points, comme son nom l’indique demande aux cavaliers de s’orienter sur un parcours prédéfini à une allure donnée. Les concurrents doivent recopier le tracé sur une carte avant de s’élancer. Ils doivent respecter la vitesse indiquée au  départ puis entre chaque point de contrôle. Un certain nombre de balises et de points de contrôle sont répartis tout au long du chemin afin de vérifier que le parcours est réalisé correctement. 

Chaque balise manquante retire des points. Chaque minute d’avance ou de retard au point de contrôle retire des points également, tout comme le fait d’y arriver par un mauvais chemin.


La maitrise des allures
La maitrise des allures

La Maitrise des allures :

   Le but de cette épreuve, notée sur 60 points, est de vérifier le degré de dressage et de soumission du cheval.

Durant celle-ci, le cavalier doit faire galoper son cheval le plus lentement possible à l’aller, sur une distance de 100 à 150 mètres, dans un couloir d’1m50 de large. Au retour, le cheval doit marcher le plus rapidement possible. Cette épreuve est chronométrée, plus on s’approche du temps idéal (différent selon le niveau), meilleure est la note, et toute rupture d’allure est sanctionnée. 


ET hop un contrebas !
ET hop un contrebas !

Le PTV : Parcours en Terrain Varié

   C’est un parcours de 12 à 18 obstacles naturels ou simulés, que le cavalier et son cheval pourraient rencontrer en pleine nature. On y trouve par exemple des traversées de gués ou de fossés, le franchissement d’une passerelle, ou encore le passage de branches basses. Pendant cette épreuve le cavalier peut avoir à descendre de sa monture pour franchir certaines difficultés, comme il pourrait le faire lors d’une randonnée.

Chaque obstacle correctement franchi rapporte dix points, la chute n'est éliminatoire. Le respect du temps imposé rapporte trente points. L'ensemble est noté sur 190 points.

 

   Cette discipline phare du tourisme équestre est la seule discipline où les chevaux sans papier peuvent concourir les épreuves amateurs  ou professionnelles. Grâce à cette dérogation de la Fédération Français d’Equitation, Tristan Gracient et sa jument Sangria ont pu remporter des épreuves de championnat du monde par équipe ou en individuel (ex :Champion du Monde par équipe en 2000 à Mauterndorf, Allemagne).


Le PTV offre une grande variété d'obstacles et notamment des passages de gués
Le PTV offre une grande variété d'obstacles et notamment des passages de gués



Nouveau commentaire :
Facebook


Dans la même rubrique :
< >




Partager ce site



Derniers connectés
Aurélie LE SAGER
Néna TANGO
Elodie CHRISTOFIDIS
Isabelle FAUGERAS
Verywelsh ELEVAGE
Sandra MARGUIER
Asso. CHEVAL.LOISIRS
Christine NAVARRO
Lucie CHOQUEUX
Syndie HUOT
Florence DA SILVA
Zorro DE LA VEGA