Connectez-vous S'inscrire
Equitv, la webTv du cheval et de l'équitation
Facebook
Twitter
Rss
Google+
Mobile

Le saut d'obstacles : CSO

Notez

Le cso est la discipline la plus connue du monde équestre car elle fait partie des disciplines olympiques, mais aussi parce que c’est la plus facile à comprendre.
Le cavalier et son cheval doivent enchaîner un parcours préalablement appris le plus rapidement possible, sans faire tomber de barre, et sans que le cheval ne refuse.


Comment se déroule un concours ?

Les cavaliers apprennent le parcours en le dessinant à pied avec leur coach pour préparer les lignes difficiles, et savoir où est ce qu’ils vont passer.
Ensuite vient l’échauffement au paddock. Le cavalier, sur son cheval, va s’échauffer, d’abord sur le plat. Ensuite il va sauter un vertical à différentes hauteurs, puis un oxer. Souvent ils finiront sur un vertical un peu plus gros que sur le parcours pour mettre les chevaux sur la hauteur avant d’entrer en piste.
Quand c’est à leur tour, les cavaliers entrent sur le terrain. Ils doivent attendre que le jury leur donne le départ pour commencer leur tour. Quand la cloche est sonnée le couple à 45 secondes pour franchir la ligne de départ.

Roger-Yves Bost, récent champion d'Europe
Roger-Yves Bost, récent champion d'Europe
Les différentes épreuves :
Préparatoire :
En début de saison ce sont souvent des parcours pour des jeunes chevaux ou des jeunes cavaliers. Le cavalier doit enchainer son parcours sans faute sans forcément être le plus rapide. Tous les sans-fautes seront premiers. En milieu de saison ce sont des épreuves préparatoires aux Grands Prix. Les parcours sont donc plus difficiles.

Peneloppe Lepresvot
Peneloppe Lepresvot
Vitesse et Grand Prix :

Ces deux épreuves se différencient par le barème.

Barèmes des épreuves :

Barème A
  • quatre points par barre tombée,
  • quatre points pour le premier refus,
  • quatre points en plus pour le deuxième refus,
  • élimination pour le troisième refus,
  • élimination pour être tombé,
La plupart des épreuves de sauts d'obstacles se déroulent selon le Barème A. Il existe plusieurs types d'épreuves se disputant au barème A comme, par exemple, les épreuves au chrono, en deux phases, à temps différé, à difficultés progressives, sans chrono et sans barrage, sans chrono avec barrage, avec chrono avec barrage, en deux manches, à barrage immédiat, etc.

Patrice Delaveau
Patrice Delaveau
Barème C

Les fautes sont pénalisées en secondes. Ces secondes sont ajoutées au temps mis par le concurrent à réaliser son parcours. C’est le barème le plus courant pour courir les épreuves dites de « vitesse »
  • une barre tombée coûte quatre secondes,
  • il n'y a pas de pénalisation en cas de désobéissance du cheval (refus ou dérobade). Le couple est déjà pénalisé par le temps pris pour retenter de sauter l'obstacle,
  • élimination pour trois refus,
  • élimination pour une chute,

Il n’y a que les épreuves de type Grand Prix qui se court avec un barrage.
Épreuve avec barrage
Ce type d'épreuve se déroule au Barème A avec ou sans chronomètre.
S'il existe plusieurs cavaliers sans fautes, ceux-ci seront départagés sur un deuxième parcours appelé « barrage » qui se déroule une fois que tous les concurrents ont fait leur parcours.
S'il n'existe qu'un seul sans faute, il n'y a pas de barrage. Le cavalier sans faute gagne l'épreuve.
S'il n'y a pas de cavaliers sans faute, le barrage est disputé avec les premiers cavaliers ayant un nombre égal de pénalités.

Le barrage se déroule sur un parcours dont certains obstacles peuvent être différents. La hauteur ou la largeur des obstacles sont parfois légèrement augmentées. Les concurrents sont classés selon les pénalités et le temps.
Si le nombre de cavaliers au barrage est inférieur au quart du nombre de participants, la suite du classement est constituée selon les pénalités et le temps si l'épreuve s'est courue au chrono, selon les pénalités seules si l'épreuve s'est courue sans chrono.

Épreuve à barrage immédiat
L'épreuve se déroule sur neuf ou dix obstacles maximum au chronomètre ou sans. Une ou deux combinaisons sont autorisées.
Si le couple a passé la ligne d'arrivée sans pénalité, le jury sonne la cloche pour signifier au concurrent de rester sur le terrain pour le barrage. Après la cloche, le concurrent dispose de 30 ou 45 secondes (temps établi avant le début de l'épreuve par le jury) pour franchir la ligne de départ du barrage. Le barrage est constitué d'un maximum de cinq ou six obstacles.
Le classement est établi de la même façon que pour les épreuves à barrage après.

Kévin Staut
Kévin Staut
Il existe aussi les épreuves « Derby », c’est un parcours moitié obstacle de cross, moitié obstacle de cso. C’est une compétition très appréciée du grand public. Les plus connus, et les plus impressionnants sont ceux d’Hamburg, ou encore ceux de Dinard, remporté en 2012 par la jeune Margaux Rocuet.
La compétition dans le monde qui est la plus suivie est le Global Champion Tour. Elle compte 13 étapes, de Madrid à Shangai en passant par Doha  ou encore Chantilly. Les cavaliers du monde entier se déplacent pour ces épreuves comme par exemple Ludger Beerbaum, Kevin Staut, Luiciana Diniz ou encore Pénélope Leprevost. L’Australienne, Edwina Tops-Alexander a remporté les saisons 2011 et 2012. En selle sur son bondissant selle français Itot du Château, elle a cumulé plus d’1 millions de gains lors des deux dernières années.




Nouveau commentaire :
Facebook


Dans la même rubrique :
< >




Partager ce site



Derniers connectés
Isabelle FAUGERAS
Verywelsh ELEVAGE
Sandra MARGUIER
Asso. CHEVAL.LOISIRS
Christine NAVARRO
Lucie CHOQUEUX
Syndie HUOT
Florence DA SILVA
Zorro DE LA VEGA
CRI CRI
Marie ALOS
Manon DEBREUIL