Connectez-vous S'inscrire
Equitv, la webTv du cheval et de l'équitation
Facebook
Twitter
Rss
Google+
Mobile

Les chevaux Shagya

Notez


Les chevaux Shagya
Le Shagya, une race aussi méconnue qu’exceptionnelle

I •  Historique : deux siècles de sélection
L’arabe shagya  a un stud-book clos depuis deux siècles, c’est une race à part entière et une des plus anciennes. En 1789, Joseph II, empereur d’Autriche Hongrie, décide de se doter d’une cavalerie endurante, polyvalente et fiable pour ses campagnes militaires. Une race est alors créée, l’arabe shagya, issu de juments de remonte et de reproducteurs pur-sang arabes soigneusement sélectionnés. La race doit d'ailleurs son nom à «Shagya», un étalon d’origine arabe importé à Babolna en 1836 : il était remarquablement fort et grand, toisant près de 1m 62. Il a exercé une telle influence sur la race que l’Association Internationale de l'Arabe Shagya (ISG) a adopté en 1978 son nom pour une race qui avait été diversement connue en Europe comme «araberrasse» (race arabe), «arabes de Babolna», ou «race demi-arabes».
De nombreux haras militaires ont développé le shagya dans l'Empire austro-hongrois pour fournir chaque année 6000 chevaux de guerre. Cheval d’élite de la monarchie austro-hongroise, le shagya correspondait à tous les usages militaires (attelage et monte), et devait également améliorer les autres races, notamment le Gidran et plus tard le Trakhener et le Holsteiner.

Les chevaux Shagya
II • Caractéristiques de la race shagya : un cheval de sport
Le standard morphologique du shagya se veut proche de celui d’un pur-sang arabe athlétique et de grand format mais il s’en distingue par :
  • son cadre plus important (il doit tenir dans un rectangle)
  • son ossature plus forte (son tour de canon doit être supérieur à 18 cm.)
  • sa taille plus grande (entre 1m 54 et 1m 64).
Ses allures sont amples et élastiques : elles rappellent le pur-sang arabe.
Le shagya est généreux, vif et gai, avec une personnalité attachante. Facile à débourrer, d’un caractère remarquablement équilibré, il aime travailler.
Sa beauté athlétique et typée fait de lui une monture que l'on remarque aisément: il a beaucoup d'allure et révèle ainsi son origine aristocratique.
Créé pour des chevauchées au long court, le shagya est très proche de l’homme, remarquablement endurant à l’effort, étonnamment polyvalent, il adore travailler et s’avère sobre et rustique

Les chevaux Shagya
III • Une reconversion réussie au plus haut niveau  

 
Endurance : les shagyas au sommet des championnats mondiaux

Citons SIGLAVY BAGDADY VIII-1 (dit Hungarès), champion du monde 2006 et SHAGYA SZAJKO (dit Ikland), 5e au championnat du Monde 2012 et prix meilleure condition, tous deux nés en Hongrie, mais aussi GEORGAT, championne du monde 2005 et fille d’OUT LAW PERSIK, 9e Championnat du monde d’endurance 1990 ou encore GANDA KOY, 14e Championnat du monde d’endurance 2006, NOVISAAD D’AQUI Médaille de bronze au Championnat d’Europe d’Endurance 2009, KEDJARI DES SERRES, Vainqueur Championnat du Monde Jeunes Chevaux 2006, tous nés en France. Outre-atlantique, la jument shagya SMR Fayette de Cameo gagne en 2002 les 100 miles légendaires de la Western States Trail Ride, appelée Tevis-Cup. En août 2012, le shagya DHAB est Champion du Monde des jeunes chevaux de 7 ans à Babolna à 21.741 km/.

Jumping international

Saviez-vous que RAMZES, reconnu mondialement comme étalon du siècle a pour mère une jument shagya ?
Un grand nombre de chevaux Holsteiner sur la scène internationale ont l’étalon du siècle, RAMZES, dans leur pedigree. Il a été dit que, sans RAMZES, le sang chaud de l’élevage allemand ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui ! parmi les étalons 2004 de WEG Grand Prix en Jumping, RAMZES apparaît dans 48% des pedigrees, et en 2006, un étalon de ligne C, CAVALOR CUMANO, a été le vainqueur WEG! Ainsi, RAMZES, un étalon anglo-shagya, né en 1937, garde une influence telle sur la scène du Grand Prix de saut d’obstacles qu'elle perdure encore en 2006 et au-delà !
Les chevaux Shagya

Dressage international

Le fils de RAMZES, REMUS, a remporté l’argent en dressage individuel et celle d’or par équipe aux Jeux olympiques de Tokyo. Deux ans plus tard, un autre de ses fils, MARIANO, a remporté le championnat du Monde de dressage et REMUS récolte une autre médaille d’argent. MARIANO a remporté l’argent aux Jeux de 1968, et quatre ans plus tard aux Jeux de Munich, un autre fils, ROBIN, était un membre de l’équipe allemande médaillée d’or en saut d’obstacles. Le fils de RAMZES, RADETSKY stationné en Westphalie est une lignée qui a produit ROMADOUR II qui donnera à son tour un fils médaillé d’or, REMBRANDT. Sont également médaillés d’argent olympique et médaillé d’or par équipe REMUS I –
ROMULAS – ROMADOUR II. RADETSKY est le père de 25 fils approuvés et de 29 juments primées d’Etat, RAMZES a produit cinq fils agréés, tous en Holsteiner, y compris RAIMOND et RIGOLETTO.
Ainsi, dans les disciplines classiques, le shagya s'avère un remarquable apport de sang en croisement au plus haut niveau.
Les chevaux Shagya


Autres disciplines et loisir

Toutes les pratiques équestres sont exigeantes, le shagya est l'assurance d'un cheval de très grande qualité. Son équilibre naturel lui donne une aisance sur tous les terrains, c’est une monture fiable et particulièrement habile.
Ses faibles effectifs au niveau mondial font de lui à juste titre une monture recherchée.
Les chevaux Shagya

Les chevaux Shagya

Pour en savoir plus sur le shagya
Site http://shagyaworld.com/fr/ actualité internationale sur la race en 4 langues



Nouveau commentaire :
Facebook


Dans la même rubrique :
< >
 



Partager ce site




Derniers connectés
Aurélie LE SAGER
Néna TANGO
Elodie CHRISTOFIDIS
Isabelle FAUGERAS
Verywelsh ELEVAGE
Sandra MARGUIER
Asso. CHEVAL.LOISIRS
Christine NAVARRO
Lucie CHOQUEUX
Syndie HUOT
Florence DA SILVA
Zorro DE LA VEGA